Oui, on peut être heureux au travail. Celui-ci ne génère pas que souffrance, mal être ou risques psychosociaux. Mais pour s’en prémunir, mieux vaut prévenir que guérir.

Nathalie Rault – focusrh.com – 24/10/2017