La France vit un paradoxe permanent. Les syndicats sont très fortement décriés et les Français sont réputés être les Européens les moins syndiqués. Inversement et même compte tenu des effets Rebsamen, l’appareillage en représentants du personnel est l’un des plus conséquents d’Europe.

 

 

Jean Claude Ancelet – focusrh.com – 04/02/2017