Face à une situation de harcèlement (moral ou sexuel), potentielle ou avérée, l’employeur ne peut rester passif. Mais comment doit-il réagir ?

Le mode d’emploi législatif est peu disert. Deux arrêts récents de la chambre sociale de la Cour de cassation livrent quelques précieux enseignements.

Patrcie Adam – liaisons-sociales.fr – 16/04/2021

 

Lire la suite de l’article …