Les ordonnances Macron prévoient un plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement sans cause réelle ou sérieuse. En revanche, aucun plafond dans les cas de discrimination et de harcèlement n’a été prévu.

Gilles Marchand – focusrh.com – 18/10/2017