Conférencière et philosophe de l’entreprise, Julia de Funès fustige le management “moderne” qui fait souvent fuir les meilleurs.

C’est un soir d’automne au Mudam. Julia de Funès intervient devant un parterre de patrons et de présidents de chambres professionnelles, réunis par la Confédération luxembourgeoise du commerce (clc) pour sa «Journée des Présidents». La conférencière et philosophe de l’entreprise leur donne une leçon de management. Elle questionne, bouscule les esprits et livre ses recettes pour permettre aux entreprises de ne plus perdre leurs talents.

Nadia di Pillo – wort.lu – 07/10/2019

 

Lire la suite de l’article …