« Merci de vous intéresser aux salariés du secteur bancaire. Pour une majorité de Français, ce sont des privilégiés. L’amalgame entre le patron-banquier et le salarié de base est devenu insupportable », déplore un conseiller clientèle de la Société générale. Sa situation, il la résume en deux chiffres : « trente-cinq ans de maison, 2 000 euros net sur treize mois et des conditions de travail devenues intenables. »

 

Anne Fairise – alternatives-economiques.fr – 09/10/2017