L’émergence de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage automatique, ou encore de la robotique entraînent un besoin croissant en soft skills. Et ce, notamment en ce qui concerne l’intelligence émotionnelle.

On désigne cette dernière par la capacité à reconnaitre, comprendre et gérer nos propres émotions comme celles des autres. En 2020, le Forum Économique Mondial a même ajouté l’Intelligence émotionnelle aux 10 principales compétences du Future of Work.

online.edhec.edu – 28/10/2021

 

Lire la suite de l’article …