Ce courrier, signé par 3 organisations syndicales sur 4 représentatives au niveau national (la CFDT n’ayant pas donné signe de vie malgré nos sollicitations), vise à demander solennellement à la FNCA de se remettre autour de la table des négociations, lors de la prochaine réunion de CPPNI prévue le 27 mars 2019.

Dans le cas contraire, les organisations syndicales signataires de ce courrier en tireront toutes les conséquences.

 

NAO2019_Courrier intersyndical FO-SNECA-SUD