Selon Sonja Lyubomirsky, enseignante-chercheuse à l’université de Californie, le bonheur dépend à 50 % de notre génétique, à 10 % d’évènements de la vie et à 40 % de notre capacité à être heureux.

Depuis, de nombreux chercheurs se sont penchés sur cette question du “bonheur au travail”.

 

Frédérique Guénot – focusrh.com – 17/04/2018

 

Lire la suite de l’article …