Face à une société civile malade d’un individualisme croissant et d’une fragmentation communautariste inédite, l’entreprise sort progressivement de son statut « fournisseur d’emplois » et créateur de richesse pour apparaitre de plus en plus comme l’un des espaces inclusifs où le vivre ensemble fait sens.

La notion de raison d’être portée par Nicole Notat et Jean-Dominique Senard souligne sa dimension sociale, sociétale et environnementale et en fait un acteur politique de la Cité à part entière.