Lasaire vient de publier une note intitulée “ubérisation, transport sans conducteur ? Quelle défense et protection pour les travailleurs ? Si elle se félicite de modes de transport alternatif remettant en cause l’usage individuel de l’automobile, elle s’inquiète des conséquences sociales du développement des plates-formes numériques, notamment pour les chauffeurs. Elle préconise une lutte plus ferme contre l’optimisation fiscale, une mobilisation de la société civile et voit dans le statut de l’intermittent du spectacle une voie à explorer.

Christophe Bys – usinenouvelle.com – 07/03/2017