socialMails, téléphone mobiles : une utilisation personnelle de ces outils sur le lieu de travail est tolérée si elle reste raisonnable et n’affecte pas la sécurité des réseaux ou la productivité. Mais c’est à l’employeur de fixer les contours de cette tolérance et d’en informer ses employés. Explications avec Maître Nathalie Lailler, avocate spécialiste en droit social au Barreau de Caen.

Pour accéder à l’article intégral, cliquez ici

 

Frédérique Guénot – focusrh.com – 05/09/2016